Archive | Voyages Flux RSS de cette section

City Guide : Conseils Restaurants World Food, thailandais, indien et chinois, Londres.

dishoombombaycafelondon1.jpg
Londres est connue pour ses nombreux restaurants de cuisines étrangères. Rien à voir avec les restaurants de World Food trop souvent aseptisés que l’on peut trouver en France et qui s’adaptent à nos palais bien éduqués. A Londres, ces restaurants sont majoritairement fréquentés par les patriotes thaïlandais, indiens ou japonais et les plats sont servis épicés, comme « à la maison ». Voici 3 adresses en vrac pour faire un tour du monde culinaire avec quelques pounds en poche.

Addie’s Thai

addiesthailondon.jpg

Petit restaurant design tout en longueur servant une bonne cuisine thaïlandaise à des prix modérés. Ne ratez pas les larmes du tigre, le duck curry ou encore la soupe tomyan. Repas à accompagner de nouilles, riz aux œufs et thé au lait de soja.

Plats dans les 8 £, soupes à 5 £, riz à 3 £,

121 Earls Court Road, Kensington & Chelsea, London, SW5 9RL

Dishoom Bombay Café

dishoombombaycafelondon2.jpg
A mi-chemin entre Coven Garden et Leicester Square, Dishoom propose une belle cuisine indienne dans un cadre résolument contemporain, à la new-yorkaise. Pour patienter, commencez par prendre un Bombay Pimps (6,5 £) au bar, mêlant gin et gingembre. Puis goutez leurs délicieux samossas veggie parfumés au clou de girofle (2 £), le dhaba chicken, le lam biryani ou encore le dishoom chicken tikka. Les plats s’accompagnent de plain naam (pain à garnir de sauce au yaourt). En dessert, terminez par un original Mango Kulfi on a stick (2,7 £), esquimau indien à la mangue.

Plats dans les 8 £,

12 Upper St. Martin’s Lane London WC2H 9FB

Wan Chai Corner

wanchaicornerlondon.jpg
Pour terminer ce voyage gastronomique, direction China Town pour une séance de Dim Sum, ces raviolis à la vapeur que l’on commande en cochant une grille en papier (voir photo). Les dim sum sont très bon marché (2-3 £) et servis par 3. Nos préférés : Crystal Prawn Dumplings, Barbecued Roast Pork Buns, vietnamese Spring Rolls, Deep Fried Sesame crispy prawn rolls, Grilled Pork Dumplings. Thé : 0,7 £ par personne.

3 Gerrard Street, Chinatown, London, W1D 5PP

Trump International Chicago, le plus beau palace de la ville.

img6839.jpg

La vie réclame parfois de petits luxes qui savent vous réconforter et vous câliner. De passage à Chicago, je n’ai pu résister à l’appel du tout nouveau Trump International Chicago, l’une des tours les plus hautes du monde, pour y passer 5 nuits de rêve. J’avais déjà été enthousiasmé par le Trump Soho de New York en avril 2011, et je ne pouvais donc que réitérer mon expérience.La quintessence du luxe se manifeste dans les moindres petits détails : du réceptionniste vous accompagnant pour vous présenter votre chambre, en passant par les gouvernantes anticipant vos désirs et envies, la magie opère de l’aube jusqu’au soir.

img6845.jpg
La chambre. Très grande, avec une vue magnifique sur le lac Michigan, la skyline chicagoane et le Loop. Les baies vitrées d’un seul tenant apportent une clarté remarquable. Les lits se sont concertés avec l’Olympe pour nous proposer un véritable nuage de confort. Jamais je n’ai aussi bien dormi dans un hôtel. Les nuits sont confortables et reposantes, bien nécessaires après des journées éreintantes à vouloir s’imprégner de l’atmosphère de la ville.

La très belle cuisine tout équipée est un sacré plus dans une ville où il est si difficile de bien manger (que la cuisine est grasse et fade dans ces contrées !). Machine à café Nespresso, lave-vaisselle, plaques de cuissons, four micro-ondes, couverts et assiettes pour préparer de délicieux repas : tout est fait pour que la chambre se substitue à votre chez soi, devienne une continuité à votre cocon français. Les moquettes au sol vous caressent les doigts de pieds, les canapés vous invitent à la méditation devant cette ville si fascinante. Les couchers de soleil s’apprécient en sirotant un verre de vin et en écoutant son iPhone branché sur la station iPod.

img7261.jpg

La salle de bain. Royale avec son éclairage délicieusement tamisé et son marbre s’étalant du sol au plafond. Une baignoire bien sûr, pour pouvoir buller de longues heures et s’évanouir dans des pensées oniriques. Des peignoirs doux comme de la soie.

Le service. Au petit soin, la chambre est faite en votre absence, le portier vous susurre votre nom en guise de bienvenue, et les portes immenses s’ouvrent vers la ville vrombissante accablée par la chaleur de l’été.

img7183.jpg
La piscine. Grandiose, avec l’impression de jouer le protagoniste d’un tableau de Hopper, emprunt de solitude et de neurasthénie. Voir ces hommes et femmes enfermés dans leur bureau à une heure si tardive nous rappelle à notre privilège ; celui d’être dans le meilleur Palace de la ville.

Critique : Trattoria Da Carmine, Via dei Tribunali, Naples.

trattoriadacarminenapoli.jpg

Eté dernier. Souvenir d’une excellente trattoria en plein cœur de Naples et de ses ruelles étroites, où j’avais divinement bien mangé. En entrée, gnocchi all’arrabiata et salade de poulpe succulente. Puis escalope de veau au citron accompagnée d’une salade mixte parfaitement assaisonnée. Et pour terminer, un délicieux baba au rhum. Le tout arrosé d’un Montepulciano dans un cadre typiquement italien. Prix raisonnables.

Trattoria Da Carmine, Via dei Tribunali 330, Naples

City Guide : Rome, quelques adresses de restaurants et hôtels.

terrassehotelraphaelroma1.jpg

Hôtel Raphael

Très bel hôtel de charme, signé Relais & Chateaux, disposant d’une terrasse avec vue époustouflante sur la ville et ses toits en brique. Le spot idéal pour admirer le coucher de soleil et impressionner sa dulcinée.

terrassehotelraphaelroma2.jpg
Vous pouvez y diner, ou uniquement prendre un verre, selon votre budget.

Hôtel Raphael, Largo di Febo 2, Roma

Tre Scalini

tartufotrescaliniroma.jpg
Connu dans le monde entier pour son célèbre tartufo, cette glace à la noisette au coeur de chocolat amer fondu et recouverte de poudre de cacao, le café est aujourd’hui une véritable usine à touristes où les « camerieri » (garçons de café, en italien) viennent vous alpaguer sur le trottoir.

piazzanavonaroma.jpg
Malgré son prix (12 € environ), la spécialité vaut vraiment le détour.

Tre Scalini, Piazza Navona 28, Roma

Santa Lucia

restaurantsantaluciaroma.jpg
Restaurant romantique situé sur une charmante petite place et fréquenté par tout le gotha romain. Cuisine excessivement chère et quelconque, mais le cadre justifie à lui seul l’addition. Service incompétent et potiche.

Santa Lucia, Largo di Febo 12, Roma

Parco dei Principi

parcodeiprincipiroma.jpg
Un hôtel à l’écart de la ville qui s’apprécie surtout pour sa très belle piscine et son calme. A quelques pas de la Villa Borghese, l’hôtel dispose certes de chambres un peu vieillottes mais l’endroit est idéal pour se reposer avant le dur retour en France.

Parco dei Principi, Via G. Frescobaldi 5, Roma

City Guide : Oxford en une journée, ce qu’il faut voir.

oxford4.jpg

Si vous avez la chance de rester plusieurs jours à Londres, profitez-en pour passer une journée entière à Oxford et visiter les magnifiques collèges de cette ville universitaire. A seulement une heure de train, Oxford vit au rythme de son riche passé culturel. Tour d’horizon des principaux monuments à voir.

Christ church college

Christ Church est le collège le plus grand et le plus connu d’Oxford. Le collège fut fondé en 1525 par le cardinal Thomas Wolsey. Depuis, des générations d’érudits se sont succédés comme Albert Einstein, le philosophe John Locke, le poète WH Auden ou Charles Dodgson (mieux connu sous le pseudonyme Lewis Carroll)  sans compter la dizaine de premiers ministres anglais ayant agité leur neurones dans cet antre de la culture. Aujourd’hui et au grand dam des intellectuels, les touristes se pressent surtout pour voir le fameux « hall » qui a inspiré la salle à manger du film Harry Potter.

oxford2.jpg
Magdalen College

Le Magdalen College est probablement le plus riche et le plus beau collège d’Oxford avec ses 40 hectares de pelouses, ses bois et ses promenades au bord de l’eau. Une belle porte d’époque victorienne mène à la chapelle médiévale caractérisée par sa tour du 15ème siècle, et à son remarquable cloitre. On dit que les étranges gargouilles et sculptures taillées dans la pierre ont inspiré les statues de CS Lewis dans son roman « The Chronicles of Narnia ».

oxford3.jpg
Bodleian Library

Bodleian Library est l’une des plus vieilles bibliothèques publiques au monde avec ses sept millions de livres et ses 190km de rayonnage. Seule une partie de la bibliothèque est ouverte au publique, il s’agit de la médiévale Duke Humfrey’s Library. Cette bibliothèque peut se vanter d’avoir accueilli pas moins de cinq rois, 40 Prix Nobel, 25 premiers ministres anglais et quelques écrivains célèbres comme Oscar Wilde, CS Lewis ou encore JRR Tolkien.

Radcliffe Camera

 Au Sud de la Bodleian Library se trouve la Radcliffe Camera, monument phare de la ville d’Oxford. Cette bibliothèque circulaire a été construite entre 1737 et 1749 dans un style typiquement Palladien. Pour visiter cette bibliothèque, il faut nécessairement s’inscrire à la visite guidée, qui permet aussi de découvrir le labyrinthe de tunnels souterrains menant à la Bodleian Library (12 £). Réservation indispensable.

oxford1.jpg
New college

En venant de la Bodleian Library, promenez-vous sous le « Pont des soupirs « , un pastiche du célèbre pont vénitien construit en 1914, menant jusqu’au New College. Ce collège du 14ème siècle, bel exemple d’architecture de style gothique perpendiculaire, fut le premier à accepter des étudiants de premier cycle à Oxford.

Merton college

Fondé en 1264, Merton est surtout connu pour ses célèbres professeurs ayant jadis enseigné tels Duns Scot, Adorno ou encore Tolkien.

Conseils : En arrivant à Oxford, allez directement à Bodleian Library pour réserver une visite guidée (10-15 places par créneau horaire seulement). A déjeuner, prenez un casse-croute à emporter que vous dégusterez le long de la rivière si le temps le permet.

Oxford, départ fréquent de la gare de Paddington, à partir de £ 13 l’aller-retour, selon les horaires (réservation sur internet conseillée).

Tarifs Plages privées Cannes 2011, Croisette Prix transats.

Vous vous êtes toujours demandé combien pouvait coûter une journée de far niente sur une plage privée à Cannes ? Voici la réponse avec la grille des tarifs de toutes les plages privées de la Croisette. Comme vous pourrez vite le constater, certaines plages ne respectent pas la loi en refusant d’afficher les tarifs de leur transats et parasols … les vilains !

Quelle évolution ? En 4 ans, les locations de transats ont globalement pris 4 ou 5 €. Côté restauration, les prix se sont envolés. Désormais, difficile de trouver un poisson ou une viande à moins de 30 € et un dessert à moins de 10 €.

Cliquer sur l’image pour pouvoir l’agrandir

tarifsplagecannes2011.jpg

Bon Plan : Old Thameside Inn, Pub sympa London, Tamise.

oldthamesideinnlondon1.jpg

A Londres, nul besoin d’un concept à la Paris Plage pour s’amuser. Les anglais ont déjà colonisé depuis plusieurs années les bords de la Tamise autour de la Tate Modern pour y installer bars et restaurants en tout genre. Après le boulot ou simplement entre amis, le pub Old Thameside Inn est idéal pour boire une bière fraiche dans une ambiance typiquement british pour seulement quelques pounds.

oldthamesideinnlondon2.jpg
Installée devant le Golden Hinde, réplique du navire de Sir Francis Drake, la terrasse en bois est toujours bondée. Les tables de piquenique sont particulièrement convoitées et les clients n’hésitent pas à s’asseoir sur les marches, sur les rambardes et même par terre. L’atmosphère dans ce pub est unique, surtout l’été lorsqu’une petite brise tiède vient vous caresser le visage !

Old Thameside Inn,

Pickfords Wharf, 1 Clink Street, Southwark, London, SE1 9DG

City Guide Londres : Programme, que visiter en 3 jours ?

londres10.jpg

De passage quelques jours à Londres ? Voici un beau programme pour profiter de la capitale british en 72h chrono.

1er jour

10h : Commencez votre journée en léchant les vitrines du rayon épicerie de chez Harrods à Knightbridge, pour admirer viandes, poissons, légumes, chocolat et cuisine du monde. Un beau spectacle visuel à ne rater sous aucun prétexte. Avant de repartir passez par l’escalator égyptien (Le reste du magasin n’a pas grand intérêt, nos Printemps et Bon  Marché sont bien plus luxueux), Harrods, Knightbridge Station

12h : Direction South Kensington et le quartier français. Déjeuner chez Prêt-à-manger, la chaine bio proposant de délicieux sandwiches (3,5 £). Pour une fois, le baratin bio qui accompagne tout bon green business est suivi des faits. Les sandwiches sont préparés chaque jour dans une cuisine en arrière-salle, et les invendus sont distribués le soir même à des associations caritatives.

londres1.jpg
Pour terminer sur une note sucrée, traversez la rue jusqu’à l’entrée de la station de métro South Kensington pour prendre un cookie chez Ben’s Cookies. Certains disent que ce sont les meilleurs de la capitale.

14h : Visite du Natural History Museum, avec le célèbre squelette de dinosaure surveillant de près l’entrée de cet édifice victorien, Cromwell Road, London SW7 5BD, South Kensington Station

16h : Goûter chez Hummingbird Bakery pour leurs délicieux cupcakes. 2,25 £ le cupcake carrot cake, 155a Wardour Street, London W1F 8WG, South Kensington Station

londres2.jpg
16h30 : Filez à Hyde Park pour une promenade le long du lac Serpentine. Les barques et les canards batifolent pendant que vous buvez un verre au café Serpentine. L’architecture moderne de cette cafétéria donne l’impression de prendre le tea time sur la proue d’un bateau, The Serpentine Bar & Kitchen, Hyde Park, Hyde Park Corner Station

19h : Direction le quartier branché de Soho pour acheter un billet de dernière minute dans l’un des théâtres jouant les comédies musicales les plus connues (Mamma mia, Chicago, The Lion King, Priscilla Queen of the desert, etc.). Les places vendues 1h avant le spectacle sont souvent bradées ! Comédies musicales autour de Shaftesbury Street

En attendant le show, dinez rapide dans un restaurant chinois à Chinatown pour trois fois rien (sur place ou à manger dans la rue). Le quartier chinois n’est pas très grand, principalement articulé autour de Gerrard Street.

20h : Ding dong, la comédie musicale peut commencer. Ce soir-là, cap sur le Cambridge Theater pour voir Chicago, Cambridge Theater, 32-34 Earlham Street, London WC2 9HU

londres3.jpg
22h : Le spectacle est terminé. Direction Soho pour finir la soirée en beauté autour de Old Compton Street et Romilly Street et ses rues perpendiculaires. Le must : commander une bière, un verre de vin blanc ou un gin tonic dans un pub pour quelques pounds et le boire dans la rue en engageant la conversation avec vos compagnons de boisson.

2ème jour

9h : Vous avez fait la fête jusqu’au petit matin ? Direction Costa Coffee pour prendre un petit déjeuner sans se ruiner. Cappuccino Small à 2,2 £, medium à 2,4 £. Frappe latte à 2,65 £, muffin à 1,7 £ et thé à 1,65 £. Pour les adresses de Costa Café, voir www.costa.co.uk

10h : Séance shopping sur Oxford Street en partant de Marble Arch Station. Passage devant Primark, le magasin des petits prix et vêtements branchés. Deuxième arrêt indispensable au grand et luxueux magasin Selfridge, Primark, 499-517 Oxford Street, Mayfair, London W1K 7BA ; Selfridge, 400 Oxford Street, W1A 1AB

londres8.jpg
12h : Descendre à la station Notting hill Gate pour visiter le quartier de Portobello. Commencez par descendre Pembridge Road puis promenez-vous sur Portobello Road jusqu’à Lancaster Road, en poussant votre curiosité jusqu’aux rues perpendiculaires rencontrées sur le chemin. Le quartier est parsemé de nombreuses brocantes (argenterie, vaisselles, livres, maquettes etc.) et cède ensuite le pas à un marché comestible. De nombreuses échoppes proposent une délicieuse street food pour trois fois rien : fallafels, crêpes, fish & chips, hot dogs etc. Prenez par exemple un hot dog (3 £) ou une patate chaude cuite accompagnée de sauce chicken tikka (3,5 £) (vers le 226 Portobello Road, à côté du Tesco). Puis dégustez votre street food assis sur les marches d’une de ces belles maisons cossues et colorées typiques du quartier. Pour le dessert, pas besoin d’aller bien loin, le marché propose de délicieux fruits (framboises, cerises, etc.).

15h : Direction la Tate Modern et le bord de la Tamise pour découvrir ce quartier en pleine mutation. La Tate est malheureusement très mal desservie, il faut donc descendre à Southwark Station et continuer à pied avec un plan à la main (indispensable car très mal indiqué).

londres5.jpg

Montez au dernier étage de la Tate Modern pour boire un verre et profiter de la belle vue panoramique (visite éventuelle du musée si vous avez le temps). Traversez ensuite le Millenium Bridge jusqu’à l’église Saint-Paul.

 16h : Faites un tour à Leandenhall market. Ce passage couvert en plein coeur de la cité a inspiré l’illustre Harry Potter. Aujourd’hui, les traders viennent boire un verre après le boulot sous cette halle victorienne.

leadenhall2.jpg

17h30 : Peu de touristes le savent, mais plutôt que de payer la visite de l’église Saint-Paul, il suffit d’assister gratuitement à la messe de 17h. Le lieu est magnifique, colossal. La messe dure environ 40 min et est rythmée par de nombreux chants entonnés par un chœur exceptionnel.

18h : Après s’être remis de ses pêchés, direction Starbucks ou Costa pour prendre un caffe latte en hiver. Reprendre ensuite le métro à St Paul’s Station. En été, direction South Bank jusqu’au pub Old Thameside Inn (en face du navire Golden Hinde) pour boire une bière sur le bord de la Tamise. Reprendre ensuite le métro à London Bridge Station.

19h-02h : A ce stade, deux options pour finir la journée. En été, direction le quartier branché de Camden Town. Ce quartier punk anciennement occupé par des écuries, propose tout ce que Londres sait faire de mieux : récupérer d’anciens lieux à l’abandon pour les transformer en endroits populaires et undergrounds. Lieu idéal pour diner en prenant une barquette de cuisine chinoise ou indienne pour 3 ou 4 £. A déguster ensuite sur les quais, on se croirait à Amsterdam ! Pour terminer la douce soirée, boire un verre sur les bords de l’eau (si les terrasses sont propres, on ne peut pas en dire autant des salles intérieures des bars…).

londres6.jpg
En hiver (comprenez hors mois de juin/juillet/août), Camden Town est à éviter : tout est fermé. Dans un tout autre genre, allez alors au Palace le Claridge’s pour boire un verre au bar Art Déco et profiter de leur très belle carte de Gin (dress code : smart casual). Puis terminez dans un restaurant haut de gamme.

Camden Town : Descendre à Camden Town Station puis remonter Camden High Street jusqu’à Stable Market (avant le viaduc).

Claridge’s bar,  49 Brook Street, Mayfair, London W1K 4HR

3ème jour

9h : Après une soirée de luxe ou de « débauche », le calme n’est jamais de refus. Direction Westminster pour profiter de la belle vue matinale depuis le Westminster bridge. Si le temps et le porte-monnaie vous le permettent, faites un tour au London Eye. Passez devant le parlement et Westminster puis poussez la promenade jusqu’à Trafalgar Square et ses fameuses portes colossales.

Pour vous rendre à London Eye, descendre à Waterloo Station

londres9.jpg
11h : Pause à Trafalgar Square au Café Nero, puis prenez le bus C ou D pour revenir dans le centre.

12h : Retour à Camden town (quelque soit la saison où vous visitez Londres) pour un déjeuner sur les bords des canaux ou un brunch chez Yumchaa*. A Stable Market, ne manquez pas le magasin Robodog où vous ressortirez en état de transe en dansant la tecktonik. Pour se remettre de ses émotions, rien de tel qu’un petit jus d’oranges pressées à 1 £ (à côté du viaduc).

* Yumchaa est un salon de thé installé sur les coursives, face à Camden Lock.

15h : Impossible de quitter Londres sans avoir goûté aux splendeurs de la monarchie britannique. Deux options « Queen Tours » s’offrent à vous : Buckingham Palace – la résidence de la Reine ou Tower of London pour admirer les bijoux royaux.

londres7.jpg
Buckingham Palace : entrée excessivement chère (31 £ pour tout voir, 17,50 £ pour voir uniquement les appartements, ce qui en soit est largement suffisant).

Buckingham Palace : descendre à Green Park, Victoria ou Hyde Park Corner Station

Tower of London : entrée à 16,50 £ pour admirer les couronnes et autres bijoux de la reine magnifiquement mis en valeur dans un décor jouant sur les effets de lumière clair/obscur, Tower of London : descendre à Tower Hill Station

17h : Pour fêter la monarchie comme il se doit, courez prendre un thé au très chic magasin Fortnum & Mason, célèbre pour ses boiseries et son escalier en colimaçon, Fortnum & Mason, 181 Piccadilly , London W1A 1ER, descendre à Piccadilly Circus Station

18h : Pour se sentir plus léger après un excellent tea time, vous pouvez flâner entre Regent Street et Piccadilly Street et faire de belles découvertes.

londres4.jpg
19h : C’est l’heure de l’apéro. Rien de tel que l’ambiance festive de Coven Garden et sa grande halle résonnant au son des restaurants et boutiques. Nombreux spectacles de rue sur la place devant l’église, Descendre à Coven Garden Station

21h : Remontez jusqu’à Leicester square puis à la nuit tombée, dirigez-vous vers Piccadilly Circus. Profitez-en pour dîner mais gare aux attrape-touristes, il y en a partout dans le coin ! Pour les infatigables, vous pouvez conclure ce grand week-end londonien par une soirée en boite, vers Leicester Square.

Voilà, 72h se sont écoulées. Vous avez pu découvrir cette fabuleuse capitale qui ne dort jamais !

City Guide Budapest Hongrie : Ce qu’il faut voir en quelques jours.

vuebudapest.jpg

Voici un City guide de Budapest avec avis et impressions sur les monuments à voir. Quelles sont les visites essentielles à faire ? Quelles sont les attractions pour touristes ? Réponse dans ce guide.

Au menu : Les quartiers du Palais Royal et du Château Varnegyed, quartier du Parlement, quartier Belvaros et quartier Opéra. L’Androssy et Hosok Tere. Sans oublier les Thermes de Gellert et de  Szechenyi Gyogyfurdo. Ainsi que les musées  Magyar Nemzeti Galeria et Neprajzi.

Cliquez sur ce lien ci-dessous pour lire la suite !

Lire la suite…

City Guide Vienne Autriche : Ce qu’il faut voir en quelques jours.

vuevienneautriche.jpg

Voici un City guide de Vienne avec avis et impressions sur les monuments à voir. Quelles sont les visites essentielles à faire ? Quelles sont les attractions pour touristes ? Réponse dans ce guide.

Au menu : Quartier Stephansdom et sa cathédrale, Quartier Hofburg, Kaiserapartements, Kunst Historiches Museum, Musée autrichien des Arts Appliqués, Schloß Schönbrunn , Karlskirche, Palais du Belvédère ….

Cliquez sur le lien ci-dessous, pour voir la suite !

Lire la suite…

1234

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl